QE - S. Vandeput - L’explosion d’un F16 à Florennes

Rédigé par Caroline Cassart, le 11/03/2019 à 13:15

Monsieur le Ministre,

 

Un incident important a eu lieu ce jeudi 11-10-2018, vers 14h, sur la base militaire aérienne de Florennes.

Un F16 aurait explosé et causé de sérieux dégâts à d’autres avions stationnés aux alentours.


Monsieur le Ministre,

Les raisons de cette explosion sont-elles déterminées ?

Déplore-t-on des blessés ?

À combien se chiffre les dégâts ?


Réponse de Didier Reynders à la question n° 1656 de Caroline Cassart-Mailleux:

1.      Les raisons de l’explosion d’un F-16 belge à la base de Florennes le jeudi 11 octobre 2018 font toujours l’objet d’enquêtes menées par le service « Aviation Safety Directorate » de la Défense, la Direction S du SGRS et le Parquet Fédéral. Toutes ces enquêtes sont toujours en cours et jusqu’à maintenant aucun défaut technique n’a été constaté. L’enquête se focalise sur les aspects de la communication entre les différents acteurs, les spécificités des facteurs humains, l’infrastructure, l’organisation et les processus.

 

2.      Certains membres du personnel de maintenance présents à proximité de l’avion incendié au moment de l’incident ont été traités pour des troubles auditifs (acouphène). Les services de l’Hôpital Militaire Reine Astrid ont offert l’appui nécessaire aux militaires impliqués dans cet accident et souhaitant, entre autres, disposer d’un appui psychologique. Une invalidité auditive permanente a été constatée pour un membre du personnel. Pour les autres militaires également exposés lors de l’explosion, il ne s’agit que de troubles auditifs temporaires.

 

3.      L’impact financier des dommages causés sera déterminé par l’enquête du parquet fédéral. Les résultats de cette enquête ne sont pas encore connus, car tous les dommages n’ont pas encore été identifiés avec certitude.