QE - D. Reynders - Les stages pour les jeunes au sein de la défense

Rédigé par Caroline Cassart, le 12/03/2019 à 11:01

Monsieur le Vice-Premier Ministre,

La défense offre la possibilité de faire des stages aux jeunes de nationalité belge de 16 à 20 ans afin d’avoir un aperçu de la vie militaire.


Monsieur le Vice-Premier Ministre,

Pouvez-vous m’indiquer, pour l’année 2018, combien de jeunes ont sollicité un stage au sein de la défense ? Quels étaient les stages les plus sollicités ?

Quel est le montant des budgets nécessaire à la mise en place de ces stages en 2018 ?

De manière générale, combien de jeunes, qui se sont familiarisés avec la vie militaire par l’intermédiaire de stages à la défense, ont intégré la défense ?

Comment décririez-vous l’engouement des jeunes, en 2018, pour participer à des stages au sein de la défense ?


Réponse de Didier Reynders à la question n° 1664 de Caroline Cassart-Mailleux:

 

1.      1.448 jeunes ont postulé pour des stages à la Défense en 2018. Les stages les plus sollicités ont été les stages ayant un aspect physique, à savoir les stages Air Commando junior, Commando junior, Infantry junior, Recce junior et Para junior.
2.      Après déduction du montant payé par les participants, le coût des stages pour la Défense a été de 22.604,12 euros en 2018.
3.      Un effet à court terme de ces stages n’est pas attendu en raison de l’âge moyen des participants (15-17 ans) qui doivent souvent encore attendre plusieurs années avant d’être dans les conditions administratives pour pouvoir introduire leur candidature comme militaire. Il est donc nécessaire de suivre et de mesurer l’effet sur plusieurs années. Depuis 2011, un total de 541 jeunes ayant participé à un stage ont été incorporés à la Défense.

 

L’engouement des jeunes en 2018 était comme chaque année très grand. A l’issue de leur stage, 98 % des stagiaires ont donné une appréciation bonne ou très bonne.