QO - Z. Demir - La campagne 2017-2018  au sein de la station polaire Princesse Elisabeth  

Rédigé par Caroline Cassart, le 08/11/2018 à 11:50

Madame la Secrétaire d'Etat,

En juin 2017, le gouvernement a marqué son accord avec la proposition de gestion durable de la station en Antarctique. Cette proposition doit assurer la continuité de la recherche belge sur et à partir de cette station.

A court terme, vous avez indiqué qu’une campagne scientifique pourra être menée dans les mois à venir sur la station polaire Princesse Elisabeth et que les premiers chercheurs se rendront en Antarctique dès le mois de novembre. A cet égard, durant la campagne 2017-2018, pas moins de 25 projets de recherche seront menés depuis la station polaire.

Madame la Secrétaire d’Etat,

§  Pouvez-vous m’indiquer quand s’achèvera la campagne 2017-2018 en Antarctique?

 

§  Durant la campagne 2017-2018, pas moins de 25 projets de recherche seront menés depuis la station polaire. Pouvez-vous m’en dire davantage sur ces différents projets? Sur base de quel(s) critère(s) ont-ils été sélectionnés?

 

§  Pouvez-vous me dire si une évaluation/un bilan de ces différents projets aura lieu? Si oui, quand?

  

Réponse de Zuhal Demir à la question n° 712 de Caroline Cassart-Mailleux:

 

1. La campagne belge à la station de recherche Princesse Elisabeth va s'achever à la fin février 2018.

 

2. C'est le Conseil stratégique du Secrétariat polaire qui a décidé de la programmation des différentes activités à la station, sur la base d'une évaluation de faisabilité réalisée par l'opérateur, la Fondation polaire internationale (IPF). Cela était valable tant pour les projets qui ont été financés par le gouvernement fédéral que pour ceux qui ont été à charge même des chercheurs et des institutions de recherche.

 

Durant cette saison, sept projets ont été menés à la station, incluant 16 chercheurs sur le terrain, et financés par le gouvernement fédéral, en l'occurrence par le SPP Politique scientifique. Ces projets portaient principalement sur la recherche climatique, géophysique, océanographique, météorologique et biologique, ainsi que sur la biodiversité, sur l'impact du changement climatique et sur l'origine de notre système solaire.

 

Ces sept projets avaient été sélectionnés dans le cadre du programme de recherche de BELSPO BRAIN-be, à la suite d'une procédure d'évaluation peer review, où chaque projet a été évalué par un panel d'experts étrangers. Les autres projets se rapportaient à des projets scientifiques sélectionnés par des universités et des instituts de recherche. Une fois leur demande acceptée par le Conseil stratégique, l'IPF leur envoyait alors une estimation des coûts d'hébergement des chercheurs sur place et du prix pour l'infrastructure utilisée.

 

3. L'évaluation du contenu a été effectuée par les organismes de financement. Le SPP Politique scientifique n'a procédé, dans le cadre du contrat de recherche, qu'à l'évaluation scientifique des sept projets financés par la Politique scientifique fédérale.

 

En outre, tous les projets ont subi une évaluation concernant leur déroulement pratique. Cela s'est fait via une enquête fournie aux participants, et dont le contenu avait préalablement été discuté au sein du Conseil stratégique. Les scientifiques présents pouvaient également livrer leurs propres commentaires concernant leur séjour. À cet égard, je souhaite indiquer que les signaux que nous avons reçus de certains chercheurs, de retour de la Base, ont été positifs. Les résultats de l'enquête seront discutés lors d'un prochain Conseil stratégique.