Pour aider ses couturières de blouses pour le CHU de Liège, Ouffet prête son taxi social qui centralisera la livraison. Article paru dans l'Avenir Huy-Waremme samedi 18 avril.

53231498-80b1-11ea-99a2-0395b86b4eb0_original

Le CHU de Liège a lancé un large appel aux couturières pour confectionner des blouses opératoires à destination de son personnel médical. Car la pénurie est là… Parmi les «petites mains» bénévoles, on retrouve sept Ouffetoises qui, au départ, travaillaient chacunes dans leur coin mais qui ont finalement décidé de se coordonner, via Sophie Ducastel. «J’ai géré une entreprise de textile. C’est mon métier et je trouvais normal d’aider ceux qui donnent le maximum pour nos malades. C’est la moindre des choses et c’est dans mes cordes, indique l’Ouffetoise de 45 ans. Six autres couturières ont elles aussi embrayé et on a décidé de s’organiser ensemble pour rester dans la philosophie du “ rester chez soi ”. J’ai déjà reçu un colis de tissus et de patrons pour 50 blouses que j’ai terminées et qui sont prêtes à être livrées. Chacune avance à son rythme et est dépendante de l’arrivée de ces colis, qui ne nous parviennent pas tous à la même fréquence. Ils ne suivent pas tellement il y a des demandes. On manque aussi des personnes pour la découpe des patrons.»

A lire en entier ici