Les usagers de l’E25 aux alentours de Bastogne sont les premiers à découvrir le futur visage de nuit des autoroutes et principales routes wallonnes. Le premier chantier de l’imposant Plan lumière 4.0 y est mené sur un tronçon de quelques kilomètres.

autoroute lampadaire

C’est le ministre wallon des Infrastructures, Philippe Henry, qui vient de le confirmer à la députée Caroline Cassart-Mailleux : le Plan lumière 4.0 vient d’entrer dans le concret. Pour rappel, il prévoit le remplacement de 110.000 lampes au sodium sur près de 76.000 supports par de l’éclairage LED. Selon les calculs du ministre, cela prendra 42 mois.

Philippe Henry a d’ailleurs transmis à la parlementaire une carte de la Wallonie détaillant l’étalement des chantiers jusqu’en 2022. On y voit que l’attention, pour cette fin 2019, va surtout se porter sur l’E42 entre Liège et Charleroi.

A lire en entier ici

 Article paru dans La Meuse le 2 novembre 2019