Si le Black Friday est bien intégré désormais chez nous, plusieurs petits commerces ne peuvent plus suivre toutes ces périodes de réclame. Qu'en pense le Ministre de l'Economie, Willy Borsus?

Black-friday-noticia

Méconnu il y a encore quelques années, le Black Friday est synonyme de fortes réductions pour les consommateurs. Importé des Etats-Unis, ce concept se veut être Noël et les soldes avant l’heure.  Si ce phénomène fait des heureux, il fait également grincer des dents.

 

En effet, de nombreuses grandes enseignes proposent des offres plus attrayantes les unes que les autres. La pression de la concurrence et les attentes insistantes des clients font que les commerçants sont presque obligés de s'inscrire dans le mouvement. Néanmoins, pour les petits commerces, il n'est pas toujours aisé d'adhérer au Black Friday puisqu'à force de multiplier les réductions tout au long de l'année, ceux-ci voient baisser leur rentabilité.

 

Monsieur le Ministre, quel bilan pouvez-vous tirer de l'édition 2019 du Black Friday? Quel impact ce phénomène a-t-il sur l'économie wallonne et plus particulièrement sur les petits commerces?


La réponse du Ministre par ici