Depuis fin 2007, la Wallonie a mis en place l’extinction partielle de l’éclairage sur nos autoroutes. Avec quelles conséquences? C'est la question que j'ai posée à la Ministre De Bue.

lampe nuit

Concrètement, elle consiste à éteindre l’éclairage des luminaires de la berme centrale des autoroutes entre 0h30 et 5h30 dans un but d’économie d’énergie. Cette plage horaire a été déterminée sur base de comptages des véhicules qui indiquaient un nombre inférieur à 300 véhicules par heure, soit en moyenne un tous les 400 mètres. Cette coupure n’était pas d’application dans les tronçons où la circulation restait supérieure à 300 véhicules par heure, soit principalement les alentours de Liège, Mons et Charleroi. Les zones frontières ne sont également pas concernées.

Madame la Ministre, en tant que chargée de la Sécurité routière, pouvez-vous m’indiquer si une recrudescence des accidents a été constatée suite à cette extinction partielle? Existe-t-il des chiffres à cet égard? Dans l’affirmative et si vous en disposez, pourriez-vous me les communiquer et me les ventiler éventuellement par province?

La réponse chiffrée de la Ministre