Les Repair cafés ont le vent en poupe depuis près de 10 ans. Voici quelques chiffres.

repair café

Le premier Repair Café a été organisé à Ixelles en septembre 2012. Depuis lors, l’ASBL « Repair Together » a été créée en 2013, une association soutenue par la Région wallonne et qui compte désormais plus de 250 Repair cafés partout en Belgique. Le but de ces rendez-vous, souvent mensuels, est la lutte contre le gaspillage et la production de déchets en masse en réparant des objets cassés, abîmés ou en panne. Il permet la rencontre de citoyens avec des réparateurs bénévoles qui les aident à réparer leur objet gratuitement. Outre l’impact écologique (l’ASBL déclare que 215 tonnes de déchets ont été évitées en 2018 en Belgique), cela permet également de tisser du lien entre les habitants d’un même quartier.

Madame la Ministre, depuis combien de temps la Région wallonne soutient-elle cette association et avec quel budget ? Avez-vous des informations concernant la fréquentation de ces Repair cafés, notamment en Province de Liège ? Que dit le rapport d’activités sur les objets principalement réparés dans le cadre de ces rendez-vous ? En outre, votre cabinet met-il en place d’autres activités, ateliers, moyens pour lutter contre l’obsolescence programmée ciblée par ces repair cafés ? 

La réponse de la Ministre Tellier