Suite à la crise sanitaire que nous connaissons tous et aux conséquences désastreuses pour certaines secteurs comme l'agriculture, le Ministre Borsus a eu une vidéoconférence avec le Commissaire auropéen de l'Agriculture. Quels seront les moyens mis en place pour soutenir nos agriculteurs en cas de chute des prix à l'exportation?

agri1_2

Suite à la crise sanitaire que nous connaissons tous et aux conséquences désastreuses pour certaines secteurs comme l'agriculture, vous avez pris l'initiative d'envoyer un courrier listant vos demandes au Commissaire européen en charge de cette compétence afin de lui demander de prendre des mesures d'urgence dans un certain nombre de secteurs impactés durement par la crise du Covid-19. Ce courrier a-t-il reçu une réponse?

Le 20 avril dernier, vous avez eu une réunion de travail en vidéoconférence avec le Commissaire européen à l'Agriculture, Monsieur Janusz Wojciehowski.

Une série de sujets a été abordée, en lien avec la déstabilisation des marchés européens provoquée par le COVID-19. Dans un communiqué de presse, vous avez indiqué que différentes mesures exceptionnelles propres à chaque secteur avaient été demandées au commissaire européen de l’Agriculture.

Dans ce même communiqué, vous rappeliez également qu’il vous semble utile que la Commission mette en place une surveillance du marché, en particulier des secteurs dépendant des exportations, afin de pouvoir enclencher des mesures de soutien temporaires dès que le besoin se fera ressentir, par exemple en cas de chute de prix. Avez-vous abordé ce sujet lors de votre réunion de travail du 20 avril? Quel est l’accueil de la Commission à cette revendication?

Ce sujet sera-t-il examiné lors de la vidéoconférence du 13 mai prochain? Pourriez-vous nous détailler votre vision du fonctionnement de ce mécanisme?

Nous ne savons pas encore combien de temps le COVID-19 déstabilisera à ce point nos marchés. Nul doute que les conséquences s’en feront ressentir longtemps. Un pareil mécanisme de soutien et de protection, s’il est mis rapidement en place, pourrait être un vrai soutien à nos agriculteurs victimes des conséquences du COVID-19.

Enfin, avez-vous abordé la modernisation de l'accord de libre-échange conclu avec le Mexique concernant le volet agricole? Avez-vous eu l'occasion d'exprimer la position de la Région wallonne? Quel est l'accueil des autres Etats membres à cet accord?

J'ai déjà eu une partie des réponses hier, Monsieur le Ministre, car j'étais intervenue par interpellation auprès de M. le Ministre-Président, mais pour le reste je voudrais faire le point avec vous par rapport aux relations que vous pouvez avoir et aux réunions que vous avez eues avec le commissaire européen de l'Agriculture.