Avec la crise sanitaire, les centres d'examen théorique de permis de conduire sont pris d'assaut. Des mesures ont-elles été prises pour les désengorger?

permis conduire

Avec la crise sanitaire liée au COVID-19, l’ensemble des centres d’examens pour le permis de conduire ont été contraints de fermer leurs portes, impliquant la suspension de tous les examens pratiques et théoriques. Depuis le 11 mai dernier, les 11 centres d’examens « Autosécurité » ont pu rouvrir et se sont vus surchargés par les appels téléphoniques. C’est pourquoi un portail d’inscription a été mis en ligne quelques jours plus tard afin de désengorger les lignes téléphoniques et de faciliter la prise de rendez-vous obligatoire pour passer l’épreuve théorique et le test de perception des risques. Quant aux évaluations des examens pratiques, et plus particulièrement ceux concernant le permis de conduire B, il a fallu patienter jusqu’au 25 mai avant que les évaluations ne reprennent.

Au vu du contexte particulier et du nombre des appels téléphoniques que les centres d’examens ont reçu, pouvez-vous me dire, Madame la Ministre, le taux de fréquentation de ceux-ci à l’heure actuelle? Comment vous-êtes vous organisés – que ce soit en termes de capital humain ou d’infrastructures – afin de répondre efficacement à leur engorgement compte tenu des exigences sanitaires requises? Pouvez-vous également me renseigner sur les difficultés rencontrées et sur la gestion des listes d’attente? 

La réponse de la Ministre