L'obligation scolaire, de 6 à 18 ans, sera avancée d'un an, à partir de septembre 2020. Et le contrôle de leur présence sera renforcé.

écoliers

Le Service du droit à l'instruction (SDI) contrôle si les enfants sont présents à l'école, au jour le jour, et s'ils sont inscrits dans un établissement, dès qu'ils atteignent l'âge légal de l'obligation scolaire. Le contrôle de ces enfants « fantômes », déplore la députée Caroline Cassart-Mailleux (MR), est opéré chaque année à Bruxelles, en collaboration avec la Communauté flamande, et une année sur deux seulement en Wallonie. Et il n’y aurait que 21 personnes pour y mener à bien cette mission.

C’est peu, dit la députée, d’autant que le nombre d’enfants à contrôler va augmenter avec l’abaissement de l’âge de l’obligation scolaire. La ministre de l’Éducation, Caroline Désir, a promis le recrutement de cinq personnes supplémentaires pour permettre un contrôle annule de la présence des enfants à l’école en Région wallonne.

A lire ici

Article paru dans Le Vif/L’express le 31 octobre 2019