En quelques mots

Je suis née à Namur le 1er juin 1973. J'ai passé mon enfance avec mon frère Pierre et mes parents. Aujourd'hui encore, nous sommes très complices! Je suis très attachée à mes racines et à ma famille.

Je me suis mariée et suis venue m'installer dans la ferme familiale de mon époux, Pierre Cassart, à Ouffet. Une agréable commune condrusienne et un joli coin qui est devenu ma région d’adoption.

Comptable de formation, j'ai combiné les chiffres et la ferme durant quelques années, avant de m’engager en politique. A l’heure actuelle, je jongle avec mes différentes casquettes de comptable, bourgmestre et députée, des fonctions qui sont toutefois assez complémentaires.

Maman de trois enfants, j'ai toujours placĂ© au centre de mes valeurs, ma famille... C'est avec beaucoup de plaisir que mon Ă©poux et moi-mĂŞme retrouvons nos trois grands enfants autour de la table. En effet, passionnĂ©e de cuisine, j'enfile mon tablier et je me mets aux fourneaux. Un vrai moment de dĂ©tente pour moi qui me permet en outre de gâter ma joyeuse troupe et de partager des moments de gourmandise et de convivialitĂ©!

Mes amis disent de moi que je suis Ă©picurienne… C'est vrai, j'aime les repas en famille, les soirĂ©es entre amis autour d'un bon verre de vin et de dĂ©licieux fromages ! Les voyages m'inspirent et j'apprĂ©cie la douceur et la chaleur du soleil qui invitent Ă  la dĂ©tente. Bref, je suis dĂ©finitivement heureuse lorsque je suis entourĂ©e des gens que j'aime…

Vie politique

Tout a commencé par un mandat de conseillère communale de 2000 à 2006. La législature suivante, je devenais première échevine, jusqu’en 2012. Je gérais alors le budget de la commune, l’enseignement, l’état civil, la communication, la jeunesse et la petite enfance. Le 3 décembre 2012, j’ai succédé à Marc Gielen en tant que bourgmestre avec le groupe Entente communale. J’ai été réélue en décembre 2018. Je suis heureuse de mon parcours communal et fière de la confiance que les citoyens ont placé en mon action politique, preuve que mon implication et l’attention que je porte à la chose publique ont porté leur fruit.

En 2004, j’ai Ă©tĂ© Ă©lue dĂ©putĂ©e rĂ©gionale, une fonction que j’ai exercĂ© pendant 10 ans avant de me diriger vers le fĂ©dĂ©ral en mai 2014. Mon bilan: 100% de prĂ©sence et des centaines de questions parlementaires. En mai 2019, me voilĂ  de nouveau Ă©lue Ă  la RĂ©gion, pour mon plus grand bonheur. Cela me permettra d’y dĂ©fendre les spĂ©cificitĂ©s de mon arrondissement par sa petite taille et son caractère rural. Si je suis une femme de dossiers, j’aime cependant beaucoup aller sur le terrain et rencontrer les acteurs des secteurs qui me tiennent Ă  cĹ“ur, comme ceux ayant attrait Ă  l’économie et les produits locaux. 

Évidemment, mon agenda est souvent bien rempli mais j'entends mener mes fonctions de députée régionale et de bourgmestre avec efficacité et disponibilité.


Mes valeurs


Mon engagement politique tient Ă  plusieurs choses :

Tout d’abord, en tant que femme, j’estime que ma présence dans la vie active et plus spécifiquement dans le monde politique est une véritable valeur ajoutée pour faire avancer les choses dans le bon sens.

Ensuite, en tant qu’épouse d’agriculteur, je suis particulièrement consciente de la valeur de la terre et de ceux qui la travaillent pour nous nourrir. C’est pour cette raison que je défendrai corps et âme les intérêts des agriculteurs d'Ouffet et plus largement ceux du Condroz qui m’a adoptée.

En tant que bourgmestre d’une commune rurale, passionnĂ©e par Ouffet, je tiens Ă  rester proche du citoyen en me montrant prĂ©sente et accessible pour tous. J’aime, en outre, mettre en Ĺ“uvre des projets concrets pour amĂ©liorer le cadre de vie des Ouffetois.