Caroline Cassart

Députée wallonne et de la
Fédération Wallonie-Bruxelles

Mon rôle de députée

Élue avec 9003 voix aux dernières élections, me voici députée régionale en sein de la majorité. Je fais partie des commissions de Willy Borsus, Ministre de l'Economie, de l’Aménagement du territoire et de l’Agriculture au cœur du Parlement wallon, mais également de la commission du Ministre-président Pierre-Yves Jeholet au sein du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

J’ai également été choisie pour être la première Vice-Présidente du bureau du parlement de la Fédération. Mon rôle: celui de remplacer le président Rudy Demotte en cas d’absence, d’assurer la gestion de l’institution, du personnel, des commissions mais également de l’exécution des décisions.  

Mes dossiers de prédilection


En tant qu’épouse et maman d’agriculteurs, je suis évidemment très attentive à tout ce qui touche à l’agriculture, les produits et l’économie locale mais également, plus généralement, à la protection de notre ruralité.

Une ruralité qui pose évidemment des questions de mobilité : c’est pour cette raison que je me battrai pour des initiatives comme les lignes de TEC rapides continuent à voir le jour au sein de l’arrondissement Huy-Waremme, mais également pour que la liaison Tihange-Strée-Tinlot voie enfin le jour. La mobilité douce est également un dossier qui me tient à cœur – je m’attelle d’ailleurs à créer, au sein de ma commune, un réseau doux afin que chacun des villages puisse être relié à pied ou à vélo.

Enfin, l’enseignement et tout ce qui touche à la jeunesse sont également des domaines qui m’importent beaucoup, car c’est aujourd’hui que nous devons former les adultes de demain. Je tiens, dès lors, à soutenir toutes les démarches et initiatives qui auront pour but de sensibiliser nos jeunes à différentes problématiques comme la sauvegarde de la planète, l’alimentation saine ou encore les métiers en pénurie.


Les dernières questions parlementaires

Un aperçu de mon travail aux Parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Les plaintes reçues à l'IFAPME

J'ai interrogé le Ministre Borsus sur les 160 plaintes reçues à l'IFAPME en matière d'évaluations et d'examens.

L'invasion de la pyrale du buis

L'invasion de la pyrale du buis est un fléau pour bon nombre de particuliers et d'horticulteurs. Y aura-t-il une action régionale?

La modification des informations routières par les systèmes GPS

Certaines informations données par les GPS ne sont pas en adéquation avec la réalité.. Quelle est la procédure à suivre pour en informer les opérateurs?

WEL: Le Ministre change d'avis

Si le Ministre m'affirmait, le 3 février dernier, qu'il suspendait la création de nouvelles lignes WEL, il vient de changer d'avis.

La formation à l’éco-conduite pour les conducteurs TEC

Des formations à l’éco-conduite sont proposées à l’ensemble des conductrices et conducteurs du TEC.

- 60% d'exploitations agricoles en Wallonie en 20 ans

Alors que le "consommer local" est dans l'air, force est de constater que le monde agricole souffre. Depuis 1990, il y a 60% d'exploitations en moins.

Les conséquences de l'extinction des éclairages de nuit sur la sécurité routière

Depuis fin 2007, la Wallonie a mis en place l’extinction partielle de l’éclairage sur nos autoroutes. Avec quelles conséquences?

Les travaux de sécurisation de la route du Condroz

Dans son le plan Infrastructures 2019-2024, le Ministre Di Antonio prévoyait plus de 15 millions pour la sécurisation de la route du Condroz. Où en est-on?

L’état des lieux précis du bassin de mobilité Liège-Verviers

Quels sont les moyens mis en place pour développer un réseau structurant express complémentaire au réseau ferroviaire sur Liège-Verviers?