La propreté des aires d'autoroute pendant l'été est étroitement liée à la sécurité des usagers. Qu'est-il prévu en cette période de crise sanitaire?

aire de repos

La propreté des aires d'autoroutes est un épineux sujet depuis de nombreuses années. Nous connaissons l'importance que celle-ci revêt aux yeux des utilisateurs de la route. Bien plus encore, la question de la propreté est étroitement liée à celle de la sécurité. En ce qui concerne certains usagers, il est manifestement difficile de leur faire respecter les règles de savoir-vivre qui, si elles étaient respectées, nous éviterait de revenir sur ce sujet.


Alors que les vacances d'été arrivent à grands pas, que le contexte sanitaire actuel nous impose d'être plus vigilants encore qu'auparavant, et que les aires de nos autoroutes seront fortement fréquentées … Quelles sont les mesures envisagées afin de maintenir des lieux propres et agréables? Des campagnes de sensibilisation sont-elles à l'ordre du jour? En termes de passages effectués par les équipes de nettoyage, quel est le rythme habituel pratiqué? Celui-ci sera-t-il augmenté proportionnellement à l'affluence grandissante durant les mois de juillet et d'août?


À l'instar d'anciens projets pilotes menés par la Cellule Be WaPP (Wallonie Plus Propre), comme celui concernant le tri sélectif qui avait été mis en place sur 9 aires d'autoroutes de la Province de Liège, quelles sont les futures initiatives envisagées sur les aires autoroutières non concédées? En ce qui concerne les aires d'autoroute concédées, Monsieur le Ministre a-t-il connaissance de futurs projets?


Ensuite, estime-t-il le nombre de caméras installées à l'heure actuelle comme suffisant? N'est-il pas opportun d'augmenter leur nombre afin d'accroître l'effet de dissuasion et de permettre, le cas échéant, l'application d'une sanction?


La réponse du Ministre